Photo aléatoire

IMG_1978.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 4264 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 14 semaines 3 jours.

Hanoï

2007-03-06 – 2007-03-07
Passage éclair dans la capitale : nous organisons notre départ du Viêt Nam et nous inscrivons pour une excursions de trois jours dans la fameuse baie d'Along.

Comme prévu nous arrivons à midi à Hanoï. Nous descendons du train et sommes surpris par la température. Nous sommes habillés en t-shirt, short et sandales. Si ces vêtements convenaient parfaitement à Hué, ici la tenue pull-over, pantalon et bottines serait plus appropriée. Il fait froid, pluvieux et gris, on se croirait presque en Belgique. Pourtant nous sommes bien à Hanoï, qui se trouve à la même latitude que le Sahara et le Mexique, bizarre.

Nous avons réservé une chambre dans le Real Darling Cafe. C'est un endroit qui nous a été recommandé par Graham et Požena, un couple d'Écossais rencontré à Hoa's Place. Ils nous ont parlé de la gentillesse du personnel et du bon rapport qualité-prix de leur tour organisé dans la baie d'Along. Arrivés sur place, nous déposons nos affaires dans notre chambre et allons directement à la réception pour nous inscrire à un de ces tours pour le lendemain. Nous ne passerons donc qu'une seule nuit ici et partirons le lendemain matin pour une excursion de trois jours dans la fameuse baie d'Along.

Notre visa du Viêt Nam expire dans cinq jours. Nous n'avons pas le temps de trainer, il faut absolument que nous préparions notre départ vers le Laos et que nous fassions faire notre visa. Au départ nous pensions peut-être prendre l'avion jusqu'à Luang Prabang qui se trouve au Nord du Laos mais avons vite déchanté en voyant les prix. Nous réfléchissons donc au meilleur moyen d'aller jusqu'à Dien Bien Phu qui se trouve à 34 km de la frontière laotienne. À partir de là nous ne devrions pas avoir trop de mal à rejoindre le poste-frontière. Nous nous renseignons à plusieurs endroits pour y aller en bus et avons à chaque fois droit au même discours : la route est dangereuse et en très mauvais état, il n'existe que des bus locaux pour s'y rendre et ceux-ci sont, parait-il, très inconfortables et toujours bondés de monde, de poules et d'autres animaux. Le trajet dure 11 heures sans compter tous les arrêts dans les villages.

La réceptionniste du Real Darling Cafe où nous logeons nous renseigne gentiment et nous parle de la possibilité de prendre l'avion jusqu'à Dien Bien Phu. Le prix est plus que raisonnable vu qu'il s'agit d'un vol intérieur et non international. Nous décidons donc d'acheter un billet pour le 11 mars (date d'expiration de notre visa) car il n'y a pas de place avant. En ce qui concerne notre visa pour le Laos nous le ferons faire à notre retour de la baie d'Along.

Après avoir réglé le problème de notre départ du Viêt Nam nous partons faire un tour dans la vieille ville. Le quartier nous plait, il est plein de vie. Nous croisons plein de magasins colorés, de vendeurs ambulants, de scooters, de pousse-pousses,&helip; Nous remarquons également très vite qu'il est pratiquement impossible de circuler sur les trottoirs en raison de la multitude de scooters stationnés dessus.

Nous nous dirigeons vers un restaurant végétarien conseillé par Lonely Planet. Arrivés devant l'établissement nous jetons un œil au menu et remarquons tout de suite que ce n'est pas très bon marché. Les photos et les descriptions des plats sont très alléchants, nous décidons donc toute de même d'y diner. Pour une fois, nous allons nous faire plaisir sans regarder les prix. Nous nous installons dans ce joli restaurant et commandons chacun un plat spécial végétarien et un « fruit shake ». Pas de chance, le plat et la boisson sont dégueulasses ! Aucun de nous n'arrive à finir son assiette. Nous payons l'addition et sortons de là déçu, le ventre creux. Nous décidons de ne plus nous fier au Lonely Planet en ce qui concerne les restaurants. Nous avons malheureusement remarqué à plusieurs reprises que la plupart d'entre eux augmentent leurs prix et perdent en qualité à partir du moment où ils sont cités dans le guide.

Nous poursuivons notre balade dans la vieille ville et allons jeter un coup d'œil au lac Hoan Kiem (lac à l'Épée restituée). De Lonely Planet – Vietnam (2003) :
Selon la légende, le Ciel aurait donné à l'empereur Ly Thai To (Le Loi) une épée magique pour chasser les Chinois du Viêt Nam. Alors qu'il se promenait sur le lac, une fois la paix revenue, une tortue d'or géante émergea de l'eau, s'empara de l'épée et disparut dans les profondeurs. D'où le nom du lac, puisque la tortue rendit l'épée à ses propriétaires divins.

Le soir nous cherchons un restaurant où souper. Nous avons du mal à en trouver un bon marché. Nous retournons au Real Darling Cafe et décidons de manger là. Le repas achevé nous ne tardons pas à aller nous coucher. Le lendemain nous partons pour une excursion de trois jours dans la baie d'Along et devons donc nous lever tôt. Nous préparons nos sacs pour le lendemain. Nous n'emporterons que deux-trois affaires et laisserons le reste de nos bagages ici, à l'hôtel.


Climat Belge?

Comment ça "froid, pluvieux et gris, on se croirait presque en Belgique."??!!
Ici ça fait 2 semaines (si pas plus?) qu'il reigne un climat TROPICAL dans notre petit pays!

De quoi donner la chair de poule aux soucieux de l'environnement et du réchauffement climatique (dont moi)... :S


menu 4**** ....

Il faudrait que chaque routard qui constate une régrétion de la " qualité-prix " par rapport au Lonely planet, fasse la remarque au tolier et lui explique qu'il risque d'en être radié !!!

Comme quoi, le " bouches à oreilles " est encore et toujours la meilleure façon de trouver les petits coins sympa !!!

signé : un expert en GOURMET 3 ***