Photo aléatoire

IMG_9850.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 4300 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 19 semaines 4 jours.

Au revoir Pérou, bonjour Bolivie

|

2007-08-30
Nous quittons Puno et le Pérou pour nous rendre à La Paz, en Bolivie. Passage de frontière, changement de bus, traversée du lac Titicaca (avec notre bus), pneu crevé,… la routine quoi ;).

Avant de pouvoir monter dans le bus à la gare routière de Puno, nous devons payer une taxe d'utilisation de la gare routière. Elle n'est que d'un sol (environ €0,25) par personne, mais nous avons liquidé nos dernières pièces de monnaie péruvienne en prenant le taxi depuis notre hôtel. Nous avons toujours quelques dollars en réserve, mais ils ne les acceptent pas. Heureusement, deux touristes françaises payent pour nous et refusent le dollar que nous voulons leur donner. Sympa.

Vers 07:15 notre bus se met en route. Nous arrivons à la frontière bolivienne une heure et demie plus tard. Nous faisons cacheter nos passeports des deux côtés de la frontière et mettons notre montre à l'heure (il est une heure plus tard en Bolivie qu'au Pérou).

Une fois que tout le monde est remonté dans le bus, nous nous remettons en route et roulons une dizaine de minutes jusqu'à Copacabana. À l'entrée de la ville, notre bus est arrêté par un barrage de militaires qui nous réclame une taxe d'entrée d'un boliviano (environ €0,10) par personne. Nous nous retrouvons de nouveau dans l'impossibilité de payer car nous n'avons pas encore rencontré de distributeur de billets. Cette fois, c'est une dame de notre bus qui accepte de payer pour nous. Bien qu'elle trouve cela trop élevé, elle accepte le dollar que nous lui donnons.

Vers 11:30, notre bus nous dépose à Copacabana où nous devrons prendre un autre bus pour La Paz qui démarrera à 13:30. Il ne faut pas confondre cette petite ville de Bolivie en bordure du lac Titicaca avec le district de Rio de Janeiro au Brésil, dont la plage est l'une des plus connues du monde.

Comme nous sommes toujours sans le sou et qu'il n'y a pas de distributeur de billets dans cette ville, nous allons nous asseoir au bord du lac en attendant qu'il soit l'heure d'aller prendre le bus.

Il n'y a apparemment pas assez de place pour tout le monde dans le bus. Les gens se bousculent pour monter. Nous avons des places numérotées mais elles ne sont pas prises en compte. Heureusement nous trouvons deux places libres l'une à côté de l'autre. Le bus démarre à l'heure prévue.

Environ une heure plus tard, nous arrivons à l'endroit où nous allons devoir traverser le lac Titicaca. Nous devons tous descendre du bus car celui-ci va embarquer sur un bateau qui va le transporter vers l'autre rive et pour ce faire, le bus doit être vide. Nous devons monter dans un autre bateau.

De nouveau, nous devons payer un petit quelque chose : 1,50 bolivianos (environ €0,15) par personne. La dame à qui nous avons donné un dollar propose à nouveau de payer pour nous. Heureusement que nous ne sommes pas seuls. À peine une centaine de mètres nous sépare de l'autre rive et la traversée ne dure que quelques minutes.

Une fois notre bus arrivé lui aussi sur la terre ferme, nous remontons tous dedans. Au moment de démarrer, le chauffeur remarque qu'il y a un petit problème : nous avons un pneu crevé. En un quart d'heure, celui-ci est changé et vers 15:00 nous nous remettons en route.

Nous longeons des paysages beaux, étendus et quasiment déserts. Après environ deux heures et demie de trajet, nous arrivons en bordure de La Paz. Elle se trouve dans une cuvette et nous voyons toute la ville en contrebas. Elle nous semble immense. C'est impressionnant. Du point le plus élevé (environ 4000 m d'altitude) au point le plus bas, il y a un dénivelé d'environ 1000 m.

Le bus nous dépose dans le centre. Nous retirons nos premiers bolivianos et marchons jusqu'à notre hôtel qui ne se trouve qu'à cinq minutes à pied.


C'est un voyage ...

extraordinaire pleine de surprises, d'inattendus et de rencontres de diverses horizons.