Photo aléatoire

IMG_6192.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 4146 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 4 années 16 semaines.

En route vers Agra

2007-01-01 – 2007-01-02
Après une semaine de détente nous quittons Udaipur et allons rejoindre Maryse et Dany à Agra.

Agra est une ville industrielle qui, mis à part le Taj Mahal, n'offre pas grand-chose d'intéressant aux visiteurs. La plupart des touristes la visitent généralement en un jour. C'est pourquoi nous n'y passerons qu'une seule nuit. C'est la période des vacances scolaires en Inde, on nous a donc conseillé de ne pas trainer pour réserver notre billet de train pour quitter Agra. C'est pour cela qu'aujourd'hui nous nous rendons à la gare d'Udaipur pour déjà réserver nos places dans le train de nuit Agra – Varanasi du 4 janvier. Elle se trouve à quelques kilomètres de l'hôtel dans un quartier de la ville que nous n'avons pas encore exploré. C'est l'occasion de faire une balade à pied jusque là.

Le quartier que nous traversons, apparemment musulman, n'a pas l'air d'être souvent visité par les touristes. Nous nous sentons observés comme si nous étions des extraterrestres et ça nous met vraiment mal à l'aise. Nous avons du mal à trouver notre chemin dans ces petites ruelles. Au bout d'un moment, nous nous retrouvons même dans un cul-de-sac et c'est en étant encore plus mal à l'aise que nous repassons devant les personnes qui nous ont déjà regardé passer dans l'autre sens quelques instants plus tôt. Nous demandons une fois de plus notre chemin et c'est très gentiment qu'un homme nous l'indique et nous amène quasiment devant l'entrée de la gare toute proche.

Il y a du monde dans la gare et il s'agit de s'imposer dans les files indiennes ;) devant les guichets sous peine de se faire dépasser. Nous sommes vraiment collés les uns aux autres sauf les femmes qui, en Inde, peuvent dépasser tous les hommes. Après avoir rempli la fiche de réservation, avoir fait la file une première fois, être tombés sur un guichetier pas sympa qui nous dit qu'il n'y a plus de place pour le 4 janvier, avoir refait la file à un autre guichet, nous avons finalement notre billet pour la date que nous voulions.

Le lendemain, en quittant l'hôtel Kumbha Palace, nous recevons une « mission » de la part du sympathique propriétaire : apporter des cartes de visite du Kumbha Palace à Ramu, le propriétaire de l'hôtel Sakura à Agra.

Pour nous rendre à Agra, nous prenons un bus de nuit. C'est notre première expérience de bus à couchettes. Les couchettes se trouvent au-dessus des rangées de sièges. Nous sommes dans une couchette double. Nous pouvons nous installer plus ou moins confortablement et nous sentons bien dans ce petit compartiment fermé et sommes rassurés car nous avons toutes nos affaires à nos côtés. Le trajet est très bruyant et secoue beaucoup mais malgré cela nous arrivons quand même à dormir. Finalement les couchettes sont un bon système pour dormir dans un bus. Nous pourrions adopter le même principe chez nous pour les longs trajets.

Nous arrivons finalement à Agra avec trois heures de retard. Le voyage a duré 15 heures mais nous a paru beaucoup plus court. Comme d'habitude, à peine descendus du bus, nous sommes entourés par une meute de conducteurs d'auto-rickshaw. Comme toujours, nous devons nous méfier des arnaques classiques. Pour toucher une commission, certains tentent de vous amener dans un autre hôtel sous prétexte que le votre n'existe plus ou a brulé ou vous font visiter des magasins sur le chemin. Pour ne pas nous faire avoir, nous demandons d'être conduits au cinéma qui se trouve à deux pas de notre auberge. (Merci Maryse et Dany pour le tuyau ;) !) Là, nous retrouvons nos amis québecois et déjeunons ensemble.

Cette semaine à Udaipur était vraiment très agréable. Le Kumbha Palace est un très bon endroit pour se relaxer et le personnel est super sympa. La ville est jolie et accueillante. Nous y avons rencontré des gens vraiment très chouettes.


L'aventure continue

Ah mon cher jumeau et ma chère belle soeur!
Que je suis contente pour vous! Je sens que malgré les débiles qui traversent votre chemin (comme le gars qui voulait pas vous vendre un ticket! Vous avez d'ailleurs eu le réflexe d'aller voir à un autre guichet! On peut vraiment faire confiance à personne là bas?) vous continuez à prendre du bon temps et à vous aimer à travers toutes vos aventures.
Ma nouvelle devise: "La vie est un jeu, jouons!" Marine De Keyzer.

Cela ne sert à rien de stresser, il faut profiter et voir la vie du bon côté.
(ça c'était pour le côté positif)

Aujourd'hui il fait superbe, le ciel est entièrement bleu et il y a un soleil fabuleux.
Je m'inquiète sérieusement pour le climat. Hier, il faisait dans les 12°C!
Ne devons nous pas nous attendre à un "The day after tomorrow" en vrai?
(ça c'était pour le côté négatif)

Vous me manquez beaucoup!

Bisous