Photo aléatoire

IMG_1689.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 4264 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 14 semaines 3 jours.

Premier aperçu de Sydney

2007-05-12
Première journée à Sydney. Bien qu'épuisés par le voyage, nous partons à la découverte de la ville. Premières impressions…

Nous arrivons vers 09:00 à notre auberge, la Boomerang Backpackers. Lorsque nous devons payer les six nuits à venir cela nous fait mal au ventre et au portefeuille. AU$17 (environ €10) par nuit et par personne pour être dans un dortoir, cela nous parait extrêmement cher par rapport à ce que nous avons connu jusqu'à présent. Pourtant nous allons devoir nous habituer à ce genre de prix pour les deux mois à venir.

Le déjeuner est inclus dans le prix mais n'est disponible que de 08:00 à 09:00. Il est tout juste 09:00 passées mais la réceptionniste sympa accepte tout de même que nous mangions rapidement quelque chose. Nous nous dépêchons d'aller déposer nos affaires dans le dortoir. Les couloirs sont propres et colorés avec du tapis au sol. C'est très différent des pensions où nous logions en Asie.

Nous redescendons dans la cuisine pour bénéficier du déjeuner : corn flakes, toasts avec beurre et confiture, café, thé, le tout à volonté (ou plutôt, limité à ce qu'il est possible de manger en une heure). La cuisine de l'auberge possède tous ce qu'il faut comme appareils et ustensiles. Il y a plusieurs frigos et étagères où l'on peut déposer de la nourriture à condition de la mettre dans un sac étiqueté à son nom. Mis à part notre cours de cuisine en Thaïlande, cela fait 5 mois que nous n'avons plus cuisiné. L'idée de pouvoir se préparer nous-même un bon petit plat nous enchante.

Après avoir déjeuné nous partons faire un tour en direction du fameux opéra de Sydney. Il fait très beau, mais pas tellement chaud, nous sommes en automne. Le soleil brille et le ciel est tout bleu. Les trottoirs nous paraissent très larges et vides. Mais où sont les scooters, tous les gens, les chiens, les vaches, les détritus,… Personne ne fait attention à nous. Personne ne vient nous aborder pour nous vendre quoi que ce soit. Nous nous baladons main dans la main sans avoir peur de choquer qui que ce soit. C'est chouette.

Nous traversons plusieurs parcs. Après le « confinement » de l'Asie, nous nous sentons enfin respirer dans ces grands espaces quasiment déserts qui nous entourent et qui nous paraissent immenses. Nous voyons des drôles d'oiseaux noirs et blancs avec un long bec que nous n'avons jamais vus auparavant. Ce sont des ibis.

Nous arrivons ensuite dans un autre parc, le jardin botanique (Royal Botanic Garden). Il est ouvert gratuitement au public. En plus de toutes sortes d'arbres et de plantes, il y a encore d'autres oiseaux (en liberté, puisque c'est un parc à ciel ouvert). Certains ressemblent à des perroquets blancs avec une houppette jaune qui ont un cri très fort et strident : les cacatoès.

Nous arrivons enfin au bord de l'eau. Nous sommes à côté du port de Sydney. Un voilier navigue. Devant nous se dresse un des symboles les plus connus d'Australie : l'opéra de Sydney. Nous le trouvons majestueux. Ses formes rappelant des voiles se marient parfaitement avec son environnement.

Nous restons là à l'admirer un moment. Nous sommes toujours dans le jardin botanique, qui arrive jusqu'au bord de l'eau. Quelques joggeurs passent régulièrement à côté de nous. Cette endroit est paisible et reposant. Dire que nous sommes en plein cœur de Sydney. Même les gratte-ciels que l'on aperçoit au loin apportent un certain charme.

En quittant le jardin botanique nous voyons passer une grande chauve souris. En levant la tête nous nous apercevons qu'il y en a des dizaines et des dizaines qui dorment, suspendues aux branches de plusieurs arbres. Nous ne nous attendions pas à trouver autant d'animaux dans un parc en pleine ville.

Nous sommes vraiment crevés. Nous n'avons pas encore dormi depuis que nous avons quitté la Thaïlande. De retour à l'auberge, nous faisons une sieste de deux heures et demie jusqu'à 15:30. Nous resterions bien couchés plus longtemps, mais pour s'adapter au décalage horaire (de trois heures par rapport à la Thaïlande), nous devons réussir à nous endormir le soir venu.

Après la sieste, nous partons à la recherche d'un supermarché pour faire quelques courses pour le souper. Nous nous retrouvons dans le quartier de Kings Cross, à deux pas de notre auberge. Il est animé. On y trouve des bars, des auberges, des restaurants, des boutiques de souvenirs, des sex-shops et autres peep-shows, des librairies,… Les prostituées et les nombreux routards se croisent sur les trottoirs.

De retour à l'auberge, nous préparons notre premier souper, plutôt basique : tortellinis avec une sauce toute faite et du fromage râpé. Nous tenterons des préparations plus compliquées dès que nous serons reposés. Après une bonne douche chaude (ça faisait longtemps), nous sombrons très vite dans un profond sommeil, après être restés éveillés (en ignorant la sieste) 31 heures d'affilée.