Photo aléatoire

IMG_3817.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 5495 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 3 années 33 semaines.

Juanita, la princesse des glaces

2007-08-09
À Arequipa, nous visitons un musée renfermant le corps momifié d'une jeune fille inca, sacrifiée il y a près de 550 ans au dieu de la montagne.

Nous allons visiter le musée appelé Museo Santuarios Andinos de la Universidad Católica de Santa Maria (ouf !). Ce musée abrite une momie surnommée Juanita, la princesse des glaces. Cette jeune fille de 12 ou 13 ans aurait été offerte comme sacrifice humain aux dieu protecteur (« apu » dans la langue des incas) du volcan Ampato.

Avant de débuter la visite du musée, on nous demande de déposer notre sac à l'accueil. Bien que le personnel ait l'air sérieux, nous ne sommes pas très à l'aise à l'idée de leur confier notre sac contenant notre ordinateur portable, notre appareil photo et notre caméra. De toute façon, si nous voulons faire la visite, nous n'avons pas le choix. Nous décidons donc de prendre le risque, non sans être stressés.

La visite du musée s'effectue obligatoirement en groupe, accompagné d'un guide. Elle commence par la projection d'un documentaire de National Geographic. Le reportage est en anglais sous-titré en français. La traduction est très mal faite, allant jusqu'à traduire un nombre en un autre. En plus de cela nous trouvons la mise en scène très kitsch et les explications répétitives. Heureusement, il n'est pas très long.

Après la projection, nous sommes répartis en groupes selon la langue de la visite. Nous suivons une guide qui parle français. En passant d'une pièce à l'autre, elle nous montre des vêtements, des accessoires et des statuettes retrouvés dans les montagnes, sur ou autour de momies, sacrifices humains réalisés par les Incas. Il fait très sombre dans le musée et il est interdit de prendre des photos, sans doute pour favoriser la conservation des objets exposés. Les explications de notre guide sont claires et intéressantes.

La momie de Juanita fut découverte en 1995, près de 550 ans après avoir été sacrifiée lors d'un rituel inca. D'autres momies d'enfants dans le même genre ont été découvertes dans les environs. C'est l'éruption du volcan voisin Sabancaya qui, en faisant fondre les glaces recouvrant le volcan Ampato, a rendu la découverte possible.

Pour clore la visite, nous arrivons dans la pièce où se trouve la jeune fille, Juanita. Lors du sacrifice, elle a été mise en position fœtale, comme toujours lors de rituels de ce genre, la mort étant considérée comme une seconde naissance. Son corps, particulièrement bien conservé, se trouve dans un caisson en verre réfrigéré. Contrairement aux momies égyptiennes, les momies inca comme celle-ci ne sont pas vidées ni embaumées. C'est une momie « naturelle ». Elle se trouve quasiment dans le même état que lors de sa mort, les chercheurs ayant même pu déterminer ce qu'elle avait ingéré en dernier grâce aux restes trouvés dans ses intestins. Les analyses du corps de la jeune fille continuent, pour en apprendre davantage sur la civilisation inca et leurs pratiques.

Pour en savoir plus, voir cet article du Mountain Institute (en anglais).