Photo aléatoire

IMG_5186.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 5495 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 3 années 33 semaines.

Randonnée vers le lac Churup

2007-08-02 – 2007-08-03
Nous passons une petite journée peinarde avant de nous lancer à l'assaut du lac Churup. Nous rencontrons un chouette couple avec qui nous faisons cette magnifique randonnée.

Nous nous réveillons vers 09:30 mais trainons un peu au lit avant d'aller déjeuner. Nous essayons un autre restaurant, pas loin de notre pension. La plupart des restaurants où nous avons déjeuné proposent pour un prix fixe un déjeuner comprenant pain, beurre et confiture, café, thé ou maté et jus de fruits. Celui-ci est appelé « desayuno continental ». Avec deux œufs en plus, cela devient un « desayuno americano ».

Lorsque nous passons notre commande, la serveuse nous demande de choisir entre du café ou du thé, ce qui est normal, mais nous sommes surpris qu'elle nous demande aussi, contrairement à ce qu'il est mis dans le menu, de choisir entre du beurre et de la confiture ! Maïte prend donc du beurre et Hugues de la confiture. Nous ne reviendrons plus…

Nous comptons faire la randonnée vers le lac Churup le lendemain. Avant de partir seuls en montagne, il est conseillé d'aller s'inscrire à la Casa de guías (maison des guides), pour que des recherches soient lancées au cas où nous ne revenions pas. Nous nous inscrivons donc dans le registre pour le lendemain.

En cherchant quelque chose dans notre trousse de toilette, Maïte tombe sur une petite pierre noire et ovale. Il s'agit de la petite pierre que nous avons acheté à Agra, en Inde. Ayant retrouvé la pochette dans laquelle elle se trouvait vide, nous pensions qu'elle avait été volée durant notre trajet en bus de Bangkok vers Koh Tao, comme expliqué dans notre récit « Brisbane ». Voyant qu'elle n'avait pas de valeur, les voleurs l'ont sans doute rejetée dans la trousse, sans la remettre dans sa pochette. Tant mieux.

Nous allons ensuite acheter des billets de bus pour le surlendemain soir pour retourner une dernière fois à Lima avant de continuer notre voyage vers le sud. Nous voyagerons cette fois-ci avec la compagnie Cial.

Le lendemain, notre réveil sonne à 06:00. Nous nous levons, bien motivés à faire la randonnée vers le lac Churup. Nous préparons notre petit sac en le remplissant avec les provisions que nous avons faites la veille. Pour la première fois depuis que nous avons notre ordinateur, nous nous en séparons et le laissons dans notre chambre, bien caché. En effet, plusieurs sources nous ont appris qu'il y a eu des vols à main armée de touristes sur le trajet de la randonnée que nous allons faire. Nous ne préférons donc pas prendre le risque d'emporter notre ordinateur.

Un peu avant 07:00, nous quittons notre chambre pour aller prendre un colectivo (minibus servant de transport en commun). Celui-ci démarre vers 07:30. Nous arrivons à Llupa (prononcer « Youpa »), point de départ de la randonnée, après 40 min de trajet. Nous ne sommes pas les seuls à faire cette randonnée. Nous faisons la connaissance de Karolina et Bruno, un couple de francophones (elle est polonaise et lui français) qui sont en voyage pour un mois à travers le Pérou et la Bolivie. Ils sont arrivés au Pérou il y a quelques jours. Nous démarrons la randonnée ensemble.

En marchant, Karolina nous explique qu'à leur arrivée à l'aéroport de Lima, ses bagages ne sont pas arrivés avec eux. La compagnie KLM, avec qui ils ont volé d'Amsterdam à Lima, les a égarés. C'est apparemment courant. Environ une dizaine de personnes se retrouvent chaque jour dans ce cas. Ils devraient les récupérer dans les jours qui viennent. En attendant, elle se retrouve avec pour seuls habits ceux qu'elle portait durant le voyage. Pas cool.

Le temps est idéal pour la marche. Le ciel est dégagé. Il y a du soleil mais il ne fait pas trop chaud. La première partie du chemin n'est pas trop fatigante. Il slalome le long d'une vallée puis entre des champs. À certains endroits, il y a des embranchements. Nous ne sommes pas surs de la direction à prendre. Heureusement, des habitants des environs qui passent par là nous indiquent le bon chemin.

Après une bonne heure de marche, nous arrivons dans un paysage dégagé. C'est là que le chemin commence vraiment à monter. Nous avons tous les quatre le souffle court à cause de l'altitude. Au fur et à mesure que nous montons, nous avons une vue qui porte de plus en plus loin sur le paysage qui nous entoure.

Deux heures plus tard, nous arrivons dans les rochers. Il n'y a plus vraiment de chemin. Nous savons que la dernière partie de la randonnée avant d'arriver au lac demande un peu d'escalade. Ce n'est quand même pas trop compliqué. Pour nous diriger, nous longeons une rivière qui doit provenir du lac.

Vers 11:45, après environ quatre heures et demie de marche depuis le début de la randonnée, nous arrivons au lac Churup. Nos efforts sont récompensés, la vue sur le lac et les montagnes qui l'entourent est magnifique ! Nous sommes à 4450 m d'altitude. Quelques autres randonneurs profitent de l'endroit.

Nous nous installons au bord du lac pour pique-niquer, tout en admirant la vue. Nous restons là environ une heure. Après avoir fait quelques photos, nous entamons la descente.

La désescalade est moins fatigante mais un peu plus compliquée que la montée. En chemin, nous croisons un groupe de touristes essoufflés qui monte. Après un moment, nous remarquons que nous sommes suivis.

Un petit chien noir et blanc qui a sans doute suivi le groupe de touristes qui montait, a apparemment décidé de redescendre avec nous. À chaque fois que nous nous arrêtons, il fait de même. Il est adorable.

En redescendant, nous avons face à nous la vue que nous avions dans le dos durant la montée. C'est logique, mais ça permet d'apprécier un autre paysage, tout aussi joli qu'à l'aller.

La couleur du ciel et des champs forment un bel ensemble. Vers la fin de la randonnée, nous croisons sur le chemin un petit troupeau de vaches et un âne, suivis d'un groupe d'habitants des environs.

Vers 15:15, nous arrivons à Llupa et trouvons le colectivo qui démarre une dizaine de minutes plus tard. Moins d'une demi-heure après, nous arrivons à Huaraz. Là, nous quittons Karolina et Bruno et nous donnons rendez-vous le soir pour souper.

Pour nous récompenser de nos efforts, nous allons acheter une succulente glace faite maison chez notre glacier « habituel ». À 19:00, nous retrouvons Karolina et Bruno et allons souper ensemble à la pizzeria El Horno.

Cette randonnée était vraiment très belle. En plus de cela, c'était chouette de la faire à quatre. Nous étions moins stressés par l'idée d'une éventuelle agression et avons fait la connaissance d'un couple très sympa.