Photo aléatoire

IMG_3444.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 5495 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 3 années 33 semaines.

Balade près de Chancos

2007-07-30
Après quelques jours de détente, nous partons nous balader dans les environs de Huaraz.

Pour une fois, nous nous levons tôt. Après avoir déjeuné, nous allons à la Casa de guías (maison des guides) pour demander des informations sur les randonnées d'un jour à faire dans les environs. Nous avons entendu parler d'une jolie randonnée pour aller voir un lac appelé « Laguna Churup ». La dame nous explique que pour la faire, il faut partir à l'aube. Il est donc déjà trop tard.

Sur un plan, elle nous indique le chemin de plusieurs randonnées et nous explique quels bus prendre pour se rendre aux points de départ. Elle nous déconseille l'une d'entre elles en nous expliquant qu'il y a parfois des vols à main armée de touristes sur ce parcours et qu'il est donc imprudent de partir seuls. Pas très rassurant !

Finalement, elle nous conseille une petite balade. Avant de partir, nous achetons de l'eau et quelques provisions. Ensuite, nous allons prendre un « colectivo » (camionnette faisant office de transport en commun) pour Marcara. Comme d'habitude, nous ne devons pas attendre, il y en a un prêt au départ. Le trajet ne coute que 2 soles (environ €0,50) par personne.

Arrivés sur place, nous prenons un taxi partagé (1 sol (environ €0,25) par personne) jusqu'à Chancos, endroit connu pour ses sources chaudes. C'est le point de départ de notre balade. Nous sommes censés trouver un sentier, mais nous ne le trouvons pas et décidons donc de nous laisser guider au hasard. Sur le chemin nous croisons un homme transportant deux cobayes dans un filet. Ceux-ci poussent des petits cris aigus. Ils ont l'air apeurés. Ils ont raison, le cobaye, appelé « cuy », est une spécialité culinaire péruvienne. Leurs minutes sont comptées. Les pauvres !

Nous continuons à marcher et prenons le premier chemin à gauche que nous trouvons. Ça monte fort. Nous passons à côté de plusieurs petites maisons et croisons quelques habitants. Nous avons une jolie vue sur les environs.

À un moment, nous passons à côté d'une famille qui travaille dans un champ. Nous leur demandons si nous pouvons les prendre en photo. Un garçon d'une dizaine d'années nous demande de l'argent en échange, de façon un peu agressive. Nous repartons donc sans photo.

Après environ une heure de marche, nous nous arrêtons pour faire une pause devant une belle vue sur les montagnes. En haut de l'une d'elles, nous voyons un glacier. Nous poursuivons ensuite la balade et nous faisons accoster par des enfants qui nous demandent des friandises. Apparemment, nous ne sommes pas les premiers touristes à passer par là.

Il fait très beau et la balade est agréable. Nous marchons pendant encore une demi-heure avant de faire demi-tour. Comme dans ce sens-là ça descend, c'est moins fatigant. En repassant devant le glacier, nous refaisons une pause pour manger nos provisions.

Arrivés à Chancos, nous continuons à pied jusqu'à Marcara. Là, nous montons dans un colectivo pour Huaraz. Celui-ci est pratiquement plein. Nous nous partageons une place sur la banquette du fond. Maïte est à moitié assise sur Hugues. Le soleil tape fort à travers la vitre. La chaleur n'arrange rien à la situation.

À un moment la camionnette s'arrête â côté d'une voiture de police stationnée. Un homme descend un instant de notre camionnette pour donner un journal et une boisson aux deux policiers. Bizarre. Après quelque temps, nous commençons tous les deux à avoir des crampes. Heureusement, un passager descend et Hugues peut prendre sa place.

De retour à Huaraz, nous profitons d'une bonne glace bien méritée.