Photo aléatoire

IMG_7983.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 4264 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 14 semaines 3 jours.

Baie d'Along

2007-03-07 – 2007-03-09
Nous participons à une excursion de trois jours dans la baie d'Along. Au programme : balade en bateau, visite d'une grotte, kayak,…

À 07:30 un mini-bus vient nous chercher au Real Darling Cafe, où nous logeons, pour nous conduire à la baie d'Along. Nous passons chercher d'autres touristes à leurs hôtels avant de nous élancer sur la route en direction de la fameuse baie. Nous sommes un petit groupe d'une dizaine de personnes.

Durant le trajet nous faisons connaissance avec notre guide. C'est un jeune Vietnamien d'une vingtaine d'années qui a l'air très sympathique. Il nous raconte quelques anecdotes amusantes concernant l'ouverture du Viêt Nam au tourisme et au capitalisme. D'après lui, tous les riches vietnamiens sont corrompus.

Nous roulons plus de trois heures avant d'arriver à Along. Arrivés sur place nous sommes emmenés au bateau sur lequel nous passerons la journée et la nuit. Nous avons tous très faim et avons hâte de manger. On nous fait signe de nous installer aux tables déjà dressées pour le diner. Nous nous asseyons à l'une d'entre elles avec deux jeunes Québécois. Nous profitons de l'attente pour faire plus ample connaissance. Jacinthe et Sébastien sont des faux jumeaux qui voyagent à travers l'Asie pour plusieurs mois. Ce n'est pas courant de voir des frères et sœurs voyager ensemble. Ils nous expliquent que la plupart des gens qu'ils rencontrent pensent qu'ils sont en couple. Nous leur avouons avoir pensé la même chose en les voyant.

Nous prenons progressivement le large et apercevons çà et là des iles qui émergent de l'eau. La vue est magnifique malgré le mauvais temps. On pourrait même dire que la brume apporte au lieu une ambiance légèrement mystérieuse. Nous ne connaissons toujours pas le nombre exact d'iles émergeant de la baie d'Along. D'après Lonely Planet, il y en aurait plus de 3000, d'après Wikipédia elles seraient au nombre de 1969 alors que sur le site officiel de l'Unesco ils en dénombrent environ 1600. Nous pouvons néanmoins vous communiquer deux informations qui s'avèrent être les mêmes un peu partout : la baie couvre 1500 km2 et est inscrite dans la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis le 1994-12-17.

Tiré du Lonely Planet – Vietnam (2003) :
Along (Ha Long) signifie "là où le dragon descend dans la mer". La légende veut qu'un énorme dragon ait vécu dans la montagne. Courant un jour vers la mer, il créa, avec les battements de sa queue, les vallées et les crevasses de la région. Lorsqu'il plongea dans l'eau, les trous qu'il avait creusés s'emplirent d'eau, ne laissant que quelques terres émergées.
Le dragon n'est peut-être qu'une légende, mais les marins de la région ont souvent affirmé avoir aperçu une sorte de monstre marin surnommé la Tarasque. Certains militaires, plus méfiants, pensent qu'il s'agit en réalité d'un sous-marin espion impérialiste, tandis que des voyageurs excentriques croient avoir découvert une version vietnamienne du monstre du Loch Ness.

Après avoir diné, nous accostons sur l'une des iles pour visiter une grotte. La visite est décevante. La grotte a été aménagée pour faciliter le passage des touristes. Ils ont construit un chemin en béton et plusieurs escaliers. La cerise sur le gâteau est l'éclairage multicolore ultra-kitsch qu'ils ont installé un peu partout. Tout cet artifice enlève de la beauté à la grotte. C'est vraiment dommage car sans cela elle serait magnifique ! La visite achevée nous retournons sur le bateau et reprenons le large.

Nous jetons l'ancre au milieu d'un village flottant. À peine nous sommes-nous arrêtés que nous apercevons plusieurs barquettes s'approcher de notre bateau. Ce sont des échoppes flottantes de fruits, chips, bière, cigarettes,… qui viennent vendre leurs produits aux touristes. On nous propose d'aller visiter une autre grotte, payante cette fois-ci. Une barque vient chercher les touristes que ça intéresse. Tout le groupe part mis à part Sébastien, notre guide et nous. Nous profitons du calme pour aller sur le pont admirer le paysage. Nous restons debout dans le vent et la brume à côté des transats inutiles vu le temps. Une dizaine de minutes plus tard nous apercevons déjà le groupe qui revient.

Nous passons encore un peu de temps sur le bateau avant de nous arrêter à nouveau, cette fois pour aller faire du kayak. Pour accéder aux kayaks, nous devons marcher sur une fine structure de bois flottante servant à attacher les filets de pêche. La prudence est de mise, il est évident qu'aucun de nous ne veut tomber à l'eau. Nous avançons donc comme des funambules jusqu'à notre kayak sous l'œil bienveillant des deux chiens de garde de la maison flottante.

Nous embarquons dans le kayak et nous asseyons sur un siège plus qu'humide, comme si nous n'avions pas déjà assez froid comme ça ! Heureusement, nous nous réchauffons assez vite en ramant. Après 45 min nous retournons au bateau. Ce petit tour nous a beaucoup plu, ce n'est pas tous les jours qu'on a la chance de faire du kayak dans la baie d'Along !

Le soir nous soupons avec Jacinthe et Sébastien. Après avoir mangé nous jouons ensemble à un jeu de dés que nous avons appris à Hoa's Place. À peine avons-nous entamé la partie, qu'un Vietnamien décide de chanter. Comme nous l'avons déjà remarqué à plusieurs reprises durant notre voyage au Viêt Nam, les Vietnamiens adorent le karaoké. Nous ne sommes donc pas surpris de voir un équipement de karaoké sur le bateau. Comme toujours ils n'y vont pas de main morte en ce qui concerne le volume. Heureusement l'homme n'enchaine que trois-quatre chansons et épargne ainsi nos oreilles pour le restant de la soirée.

Nous ne tardons pas à aller nous coucher. Notre chambre est petite et sans prétention mais nous convient parfaitement. Nous tombons rapidement dans les bras de Morphée, bercés par le remous des vaguelettes de la baie d'Along.

Le lendemain nous nous levons à 07:00. Comme nous nous sommes inscrits à un tour de trois jours, nous allons passer la journée sur l'ile de Cat Ba. Nous y débarquons après avoir déjeuné. Ceux qui ont choisi un tour de deux jours restent sur le bateau et retourne à Hanoï aujourd'hui. C'est le cas de Jacinthe et Sébastien. Nous leur disons au revoir et descendons du bateau avec deux autres personnes et le guide. Nous ne sommes apparemment que quatre à avoir opté pour les trois jours.

Il fait toujours aussi mauvais que la veille. Nous sommes sous la pluie avec Tom et Spencer et attendons la camionnette qui nous conduira jusqu'à notre hôtel. Tom et Spencer, à ne pas confondre avec Tom et Jerry, sont deux Anglais qui font un tour du monde ensemble. Arrivés à l'hôtel, nous avons juste le temps de déposer nos affaires dans nos chambre avant de partir en randonnée.

Avant de commencer la marche nous partons chercher d'autres touristes à leurs hôtels. Nous sommes un petit groupe de neuf personnes. Pour commencer nous avons droit à une montée bien raide. Le guide fonce sans tenir compte du groupe. Nous avons tous du mal à le suivre. L'effort nous donne très chaud. Nous sommes bien heureux à ce moment là de marcher sous une petite pluie et non sous un soleil de plomb. Après quelque temps nous nous arrêtons pour admirer la magnifique vue sur la baie.

Nous sommes accompagnés d'un couple franco-vietnamien. Le monsieur, qui doit avoir une soixantaine d'années, a beaucoup de mal à suivre le rythme de notre guide. D'autant plus que le sentier que nous empruntons est boueux en raison de la pluie et donc très glissant. Il lui demande de ralentir la cadence, ce qui arrange tout le monde. Nous poursuivons la balade plus calmement et pouvons à plusieurs reprises admirer de très beaux panoramas. La promenade terminée, nous arrivons à un point d'eau et en profitons pour rincer nos chaussures pleines de boue. Après cette agréable mais transpirante balade nous nous rafraîchissons en buvant un verre. Nous dégustons notre bière installés dans de « confortables » petites chaises en plastique le long de la route avant de retourner à notre hôtel pour diner.

L'hôtel est très calme, nous sommes apparement leurs seuls clients. Nous dinons avec Tom et Spencer et en profitons pour faire plus ample connaissance. Ils font le tour du monde et étaient au Népal à peu près à la même période que nous. Nous échangeons nos expériences et parlons de la suite de notre voyage. Eux aussi projettent d'aller au Laos après le Viêt Nam mais ne savent pas encore comment s'y rendre. Nous leur expliquons ce que nous avons prévu, c'est à dire prendre l'avion jusqu'à Dien Bien Phu et ensuite passer la frontière en bus. Par moments nous avons du mal à les comprendre ; ils parlent très vite, mâchent leur mots et utilisent des expressions de chez eux.

Aucune activité n'est prévue pour l'après-midi. Nous décidons d'aller nous balader. Nous sommes surpris par le calme qui règne ici. On se croirait presque dans une ville fantôme. La majorité des hôtels que nous croisons sont vides où fermés. Il n'y a pratiquement pas un chat en rue. Ce n'est clairement pas la saison touristique.

En nous dirigeant vers la plage nous croisons tout de même deux personnes, c'est le couple franco-vietnamien qui était avec nous durant la randonnée. Nous croisons beaucoup de couples de ce genre au Viêt Nam : une jeune et jolie Vietnamienne mariée à un vieil occidental. Nous trouvons cela malsain et cela nous met mal à l'aise.

Il y a trois plages sur l'ile. Tout d'abord nous nous dirigeons vers la plage Cat Co 1, réputée pour être la plus appréciée et donc la plus peuplée. Nous nous en doutions, elle est déserte. Nous empruntons une passerelle qui longe la côte pour accéder aux autres plages. À certains endroits nous avons droit à un magnifique panorama de plus de 180°. Nous poursuivons la balade et nous arrêtons un moment sur la plage pour que Maïte puisse ramasser des coquillages. Elle ne sait pas où donner de la tête, il y en a des milliers, malheureusement la plupart d'entre-eux sont cassés ou abimés.

Le soir on nous apprend que nous sommes le 8 mars et que c'est aujourd'hui que l'on célèbre la journée internationale des femmes. Cette journée est apparemment fort fêtée au Viêt Nam. Une fête est d'ailleurs organisée à cette occasion à notre hôtel. Le hic est qu'il n'y a personne à l'hôtel mis à part le personnel et nous. Tom et Spencer sont sortis pour tenter de trouver un bar ouvert. Nous aimerions bien aller nous coucher mais le personnel nous supplie de rester, nous sommes leur seuls invités ! Nous sommes bien forcés d'accepter. Nous passons donc la soirée avec eux à manger des fruits, à regarder la TV et à boire de la bière.

Le lendemain matin nous rembarquons sur le bateau et admirons pour une dernière fois une des plus belles baies au monde. Nous rentrons à Hanoï et disons au revoir à Tom et Spencer et à notre gentil guide que nous surnommions affectueusement « Harry Potter » en raison de sa ressemblance avec le personnage.

Alors que nous pensions que le mauvais temps enlèverait du charme au paysage de la baie, nous avons aimé la voir sous ce jour moins commun. Nous avons pu nous détendre et profiter du calme, d'autant plus qu'il n'y avait presque personne à part nous.


Très bien ...

Il faut savoir apprécier la nature et tout son décorum même sous la pluie. Dans les documentaires ou les photo's c'est toujours avec l'astre 'soleil" qui chauffe notre planète et nos coeurs. Comme ça vous avez vu la baie d'Along à la Belge (avec de la flotte partout)!