Photo aléatoire

IMG_8921.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 4264 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 14 semaines 3 jours.

Excursions autour d'Hô-Chi-Minh-Ville

2007-02-14, 2007-02-16
Comme la plupart des touristes au Viêt Nam, nous avons profité de la facilité des tours organisés bon marché en participant à deux excursions : le delta du Mékong et les tunnels de Cu Chi.

Nous prenons le bus avec une dizaine d'autres personnes en direction du sud, pour rejoindre le delta du Mékong. Notre guide se fait appeler « Mr Bean ». C'est un vétéran de la guerre, qui était avec les Américains. Arrivés sur place, nous embarquons sur un bateau qui nous fait traverser le delta. Nous prenons ensuite plusieurs petits bateaux pour nous déplacer dans les rivières à l'eau brune bordées de palmiers.

Tout au long de la matinée nous nous arrêtons dans plusieurs endroits. D'abord nous goutons des fruits exotiques au son de chansons interprètées par des enfants accompagnés de musiciens. Ensuite nous savourons du thé avec du miel local et du vin de riz et assistons à la fabrications de bonbons à la noix de coco. Nous dinons ensuite dans un petit restaurant puis partons faire une petite balade sur l'ile à VTT. Nous faisons la connaissance de Glenn, un Australien qui nous invite à lui rendre visite chez lui à Melbourne quand nous passerons dans son pays. Vraiment sympas les Australiens !

Deux jours plus tard, nous partons à la découverte des tunnels de Cu Chi. Notre guide est également un vétéran de la guerre qui était avec les Américains. Lui se fait appeler « Hô Chi Minh ».

La construction des tunnels de Cu Chi a commencé durant la guerre d'Indochine. Il permettait au Viet Minh de passer d'un village à l'autre en évitant les patrouilles françaises. Durant la guerre du Viêt Nam, le réseau fut rénové et considérablement agrandi par le Viet-Cong. Les tunnels couraient de Saïgon jusqu'à la frontière cambodgienne. Rien que dans le district de Cu Chi, situé à une quarantaine de kilomètres au nord d'Hô-Chi-Minh-Ville, le réseau comptait plus de 250 km de galeries qui se superposaient sur plusieurs niveaux par endroits. Il comprenait des cuisines (dont les fumées étaient déportées à plusieurs kilomètres), des salles de réunion, des dortoirs et des tranchées. Ces tunnels permettaient au Viet-Cong de contrôler la région de Cu Chi en échappant aux troupes sud-vietnamiennes et américaines qui avaient l'impression de combattre un ennemi invisible.

Les tunnels étaient très étroits, permettant juste aux Vietnamiens de circuler, mais pas aux soldats américains avec tout leur équipement. La section accessible actuellement aux touristes a été agrandie jusqu'à 1,20 m de haut et 80 cm de large. Parcourir une centaine de mètres accroupis en ayant chaud et en manquant un peu d'air n'était pas des plus confortables, mais durant la guerre, ça devait être bien pire.

À la fin de la visite, on nous permet de tirer avec différents types de fusils et mitrailleuses utilisés pendant la guerre. Le tarif est de 20 000 dong (€1) par balle. Pendant que nous entendons des riches frimeurs tirer en rafale à la Kalachnikov AK-47 ou au M16, nous préférons acheter deux glaces qui nous reviennent moins cher qu'une seule balle.


Tunnels

Ceux qui ont vu nombre de films qui traitent de la guerre du Vietnam (presque tous américains et qui justifient et édifient évidemment leur présence dans ce grand delta) et des documentaires sont au courrant que ces tunnels était une arme astucieuse et terriblement efficace dans la guerrilla ....