Photo aléatoire

IMG_7260.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 4202 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 5 semaines 5 jours.

Les guerres du Viêt Nam

Pour ceux qui dormaient au cours d'histoire, voici un petit rappel sur l'histoire « récente » du Viêt Nam.

De 1859 à 1954, le Viêt Nam était sous tutelle française car faisant partie de l'Indochine, colonie française regroupant les actuels Myanmar, Thailande, Laos, Cambodge, Viêt Nam et une partie de la Malaisie. Le désir d'indépendance a toujours été présent dans le cœur des Vietnamiens. C'est Hô Chi Minh, à la tête de la ligue pour l'indépendance du Viêt Nam, aux idéaux communistes, plus connue sous le nom de Viet Minh, qui mènera le pays sur la route de l'indépendance. Éclate alors ce qu'on appellera la guerre d'Indochine qui durera de 1946 à 1954, opposant le Viet Minh aux Français.

À la fin de cette guerre, les accords de Genève divisent le pays en deux zones, séparées par le 17e parallèle. Le sud, chapeauté par les occidentaux, a pour capitale Saïgon. Le nord a pour capitale Hanoï et est gouverné par les communistes d'Hô Chi Minh qui forment en 1960 le front national de libération (que le sud appelle Viet-Cong) pour prendre le contrôle du sud.

Les Américains n'ont en fait jamais livré la guerre au Viêt Nam. Ils sont venus prêter main forte aux Vietnamiens du sud en 1963 contre l'invasion communiste du nord alors que la guerre avait déjà commencé depuis plusieurs années. La guerre a d'ailleurs continué encore deux ans après leur départ en 1973. La guerre se termine en 1975 par une victoire du nord sur le sud.

Le parti communiste est actuellement toujours à la tête du Viêt Nam. Ces dernières années, il a assoupli ses principes. En 1994 Bill Clinton a levé l'embargo que les États-Unis d'Amérique maintenaient sur le Viêt Nam depuis 1960. Le pays a rejoint l'organisation mondiale du commerce en janvier 2007.

Ceci est un résumé de ce que nous avons compris ici. Si vous constatez des erreurs dans ce texte, faites-le nous savoir et nous le corrigerons. Merci d'avance.


voici ..

"La guerre du Viêt Nam ou la Deuxième Guerre de l'Indochine, confrontait à l'origine la République démocratique du Viêt Nam (Nord) alliée au Front national pour la libération du Viêt Nam (Viêt-Cong), et la République du Viêt Nam (Sud) ainsi que ses alliés, dont les États-Unis, qui soutinrent le Sud avec des forces de combat entre 1964 et 1975.

Après l'échec de la tentative française pour conserver l'Indochine en 1945 malgré l'opposition du Viêt-Minh à la bataille de Diên Biên Phu, le pays fut coupé en deux par une zone démilitarisée (accords de Genève). L'organisation politique des deux parties du Viêt Nam fut marquée par des gouvernements d'idéologie et de politique opposées. Les élections prévues par les accords de Genève dans le Sud n'ont pas eu lieu. La guerre du Viêt Nam débuta sous la forme d'une guerre civile — guerre qui déterminerait si le Viêt Nam resterait définitivement séparé ou s'il deviendrait unifié sous la RDVNord. Les combats commencèrent en 1957, avec un soutien et des interventions sino-soviétiques et surtout américaines.

Lors de la bataille d'Hamburger Hill en 1966, des troupes au sol sont évacuées par les Huey Dogs. Après cette bataille, la stratégie d'engagement des forces militaires sur le terrain dû être réévaluée par le Haut commandement américain.Le Viêt Nam du Sud et ses alliés ont donné au conflit une image basée sur des principes et une stratégie anti-communiste : l'expansion du communisme devait être stoppée conformément à la doctrine américaine du containment, afin d'empêcher un « effet domino » en Asie orientale. Le Viêt Nam du Nord et le Viêt-Cong en ont fait, quant à eux, une lutte pour réunifier le pays et pour repousser une agression étrangère impérialiste semblable à une poursuite de la Première Guerre d'Indochine.

Après quinze ans de combats et d'un lourd bilan humain, l'intervention majeure et directe des USAZ prit fin avec la signature des accords de Paix de Paris en 1973. Les combats entre l'Armée de la république du Viêt Nam du Sud contre le Nord, avec la participation de l'Armée populaire vietnamienne et les combattants du Front National pour la Libération du Viêt Nam ou Viêt-Cong, s'achevèrent avec la chute de Saïgon. Après la victoire du Nord, le Viêt Nam fut uni et devint la République socialiste du Viêt Nam, dotée d'un gouvernement composé essentiellement du parti communiste et basé à Hanoï.

Côté américain, cette guerre a marqué toute une génération et divisé considérablement l'image du pays ; parmi les personnages influençants cette image figurent Francis Ford Coppola ainsi que Oliver Stone, qui a participé à la guerre et réalisera plus tard le film "Platoon".

Enfin, cette guerre s'inscrit dans le contexte plus général de la guerre froide, conflit « par États interposés » entre le bloc occidental et le bloc communiste"