Photo aléatoire

IMG_9169.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 4264 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 14 semaines 3 jours.

Pokhara

2007-01-08 – 2007-01-18
Pour nous remettre de l'Inde, rien de tel qu'un séjour à Pokhara, cette petite ville paisible située au pied de l'Annapurna.

Après l'Inde et nos deux jours éprouvants en bus, arriver dans le quartier de Lakeside nous donne l'impression de rêver éveillés. Tout est calme, pas de circulation dans la rue, les commerçants devant leurs échoppes nous laissent passer sans rien dire et surtout, pour la première fois depuis longtemps, nous marchons sur un trottoir ! Pas besoin de se retourner toutes les deux secondes pour voir si on va se faire écraser, ni de slalomer entre les vaches, les rickshaws et les marchands ambulants. Nous n'aurions jamais cru être aussi heureux de retrouver un trottoir ; quelle belle invention !

Une des premières choses qui nous frappe ici au Népal est l'extrême gentillesse de son peuple. Les gens sont souriants et vous aident avec plaisir sans rien demander en retour. Ici, le « Hello » trop souvent entendu en Inde n'a pas sa place. On se dit « Namaste » (prononcer « Namasté ») (bonjour ou au revoir) en joignant les mains comme pour faire une prière.

Contrairement à Katmandou, Pokhara n'est pas connue pour son passé historique. Les gens viennent ici pour profiter du calme et du fabuleux décor qui entoure l'endroit ou pour se préparer à partir en expédition dans les montagnes. Cette ville est le point de départ des plus fameux treks du pays.

Nous logeons à la Giri Guest House, tenue par un propriétaire sympa. Les chambres ne sont pas chères du tout et sont les plus confortables que nous ayons eues depuis le début de notre voyage. L'eau chaude est assurée par des panneaux solaires sur le toit. S'il fait gris, il faudra se contenter d'eau tiède voire froide.

Après deux jours de farniente, nous décidons avec Maryse et Dany d'aller nous promener dans les environs. Nous partons de bonne heure et nous dirigeons d'abord vers le lac qui borde Lakeside (d'où le nom ;)). La brume qui l'entoure lui donne un aspect féerique. Puis nous nous dirigeons vers le vieux quartier de la ville en passant par des petits sentiers longeant la montagne. Le ciel est plus ou moins dégagé et nous apercevons au loin les sommets enneigés.

Deux jours plus tard, nous essayons un itinéraire conseillé par un Népalais que Maryse et Dany ont rencontré en se baladant dans le quartier. Nous prenons le bus pour nous rendre au point de départ. À un moment, la route emprunte le cours d'une rivière et nous roulons dans l'eau. Nous grimpons ensuite lentement dans un beau paysage montagneux en essayant d'ignorer le ravin que nous longeons. Le bus peine et se balance dans tous les sens sur la petite route sinueuse pleine de cailloux. Finalement, nous arrivons au petit village de Dopahare, point de départ de notre randonnée.

En traversant ce minuscule village, nous sommes accueillis par des habitants. Ils sont très gentils et ça nous fait plaisir de discuter avec eux. Nous demandons si nous pouvons les photographier. Les enfants sont très amusés de se voir sur les petits écrans de nos appareils.

Le coin où nous sommes est réputé pour ses cultures de mandarines. Un agriculteur nous invite à venir voir sa plantation. Maryse et Dany lui achètent des mandarines à un prix défiant toute concurrence. Après avoir discuté avec lui, nous continuons notre chemin.

Nous traversons des paysages magnifiques et nous arrêtons toutes les deux minutes pour les admirer et les photographier. En surplombant la vallée qui s'étend devant nous, nous redescendons jusqu'à Pokhara. Cette balade est un véritable plaisir.

Comme en Inde, il y a des coupures d'électricité. Le problème est qu'ici elles ont lieu en général de 18:00 à 21:00 au moins deux fois par semaine. Toute la ville est plongée dans le noir et on s'éclaire à la bougie si on n'a pas de groupe électrogène. Nous emportons toujours notre lampe de poche au cas où une coupure nous plongerait tout d'un coup dans le noir. À l'auberge, on nous fournit des bougies pour éclairer la chambre.

Avec Maryse et Dany, nous nous sommes renseignés sur un trek à faire. Malheureusement, après Maïte qui a eu de fortes crampes au ventre, c'est au tour de Maryse d'être malade. Nous pensions partir à quatre mais Maryse et Dany resterons ici le temps qu'elle aille mieux. C'est donc à deux que nous quitterons l'auberge ce 19 janvier pour faire un trek d'environ cinq jours dans l'Annapurna.

Il n'y aura donc pas de nouvelle sur ce site avant que nous ne revenions. Pas d'inquiétude, c'est un trek peinard, un peu comme une grande balade dans la montagne.

Nous sommes vraiment contents d'être ici. Le climat est peut-être un peu moins agréable qu'en Inde (il fait un peu froid), mais les gens et les paysages qui nous entourent en valent vraiment la peine. C'est maintenant au calme et à la beauté de la montagne que nous allons consacrer quelques jours.


À propos de trottoir...

Il n'y en avait pas non plus rue de Perk...
Et bien maintenant oui!!
Incroyable, ça devient vraiment une rue civilisée! :)


L'abstinence ...

C'est de ne plus rien faire de ce qui nous rend heureux !!!!!!

Par ex : ne plus pouvoir vous parler ( snif )
because ... problèmes informatic.

Heureusement, I'm be back !!!

signé : le macho pensant !


Un grand homme nous a quitté

l'Abbé Pierre est décédé hier matin à 5h25 à l'âge de 94 ans. Il avait été hospitalisé il y a plus d'une semaine pour une bronchite qui s'est aggravée.
La France, le monde des sans abris et les compagnons d'Emmaüs ont perdu leur père et défendeur. Toute sa vie il a oeuvré pour les pauvres. Comme j'ai toujours admiré cet homme hors du commun, ça m'a sacrément bouleversé. Mon petit coeur de beurre est tout ramolit.
A bientôt


hello, ouah quel chance vous

hello, ouah quel chance vous avez d'aller voir cette merveille de près. Ici on s'envole non pas vers vous mais dans tout les sens du terme. Je veux bien croire que ton chat a besoin de se tenir a quelqu'un!! car mon chien aussi on va lui mettre des poids aux pieds pour la promenade na!! J'espere que ton petit malaise est oublie et que vous profiterez de votre escapade Bien le bonjour de nous toutes et gros bisous


Coucou les louloux

Nous voici réunis autour de la table et de l'écran de S. Cassis somnole mais le wifi (cadeau de S à Y pour Noël) nous relie ! On est allé cet après-midi admirer les oeuvres de Gaston et on a tous bien ri de ses merveilleuses créations.
Enfin après un mois, Y, à ma demande, a imprimé votre roman que j'ai enfin pu lire à l'aise et donné à BM pour qu'elle en profite à son tour.
Quelles fameuses péripéties vous avez déjà vécues en moins d'un mois mais elles ne peuvent que vous apprendre à rester vigilants et à vous faire respecter tout en vous faisant apprécier des autochtones.
Espérons que les ennuis de santé de Maite soient vite oubliés.
Nous vous imaginons en balade au milieu d'une nature inaltérée et régénérante. Profitez-en et remplissez bien vos poumons, votre santé, votre moral, de ce bon air encore pur.
De tout coeur avec vous à tout moment et gros bisous. C et Y

Coucouuuuu... Voilà enfin la fin des examens; et je me rends compte que j'ai beaucoup de lecture à rattraper!! Well, I better get started, then!!
Heureusement que les autres sont là pour me faire des résumés de vos tartines ;)
OUVREZ GRAND LES YEUX (et doublement pour nous)!!! Je vous envoie beaucoup de bisous!! C

Hellooooooo les gars et salut à vos compères Québecois,
Alors, combien d'endroits à voir absolument dans sa vie avez-vous déjà vu?
Le "Point it" vous a-t-il déjà été utile?
C'est vachement sympa de vous lire, ça fait rêver... vous me rappelez mes périples au pays de l'Oncle Sam en plus aventureux.
Continuez à en profiter comme ça parce que comme vous devez le remarquer, ça passe vite.
Have fun!!! S