Photo aléatoire

IMG_8667.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 4264 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 14 semaines 3 jours.

Newcastle : suite et fin

2007-05-21 – 2007-05-23
Nous profitons de l'hospitalité de Brad et Ruth et de nos trois derniers jours à Newcastle pour acheter le nouveau MacBook (enfin !), leur faire gouter des saveurs belges à la sauce végétarienne, découvrir l'OZTag et faire encore quelques autres choses.

Nous sommes lundi et Brad et Ruth partent travailler. Nous faisons une petite grasse matinée et nous levons vers 10:00. Ruth revient du boulot spécialement pour nous apporter des photocopies de la carte de la ville et des horaires des trains et des bus, puis repart. C'est vraiment super gentil.

Nous leur avons proposé de nous occuper du souper en leur préparant des spécialités belges. Après avoir profité de leur machine à laver en faisant une grosse lessive et avoir pendu notre linge, nous partons faire des courses.

Contrairement au centre de Sydney où tout était facilement accessible à pied, ici les distances sont faites pour les voitures. Nous marchons jusqu'au centre commercial « tout proche » et y arrivons après une demi-heure. Nous achetons tout ce dont nous aurons besoin pour le souper puis faisons le trajet en sens inverse.

Nous avons plusieurs choses à faire au centre de Newcastle et allons prendre le train. Le quartier est très vallonné. La gare n'est pas tout près non plus et en route nous nous rendons compte que nous n'arriverons pas à temps pour le train qui ne passe qu'une fois par heure. Nous sommes justement à un arrêt de bus et décidons de l'attendre, bien qu'il n'arrive que 30 min plus tard.

Le trajet dure un peu moins d'une heure. Dans le bus, un sourd vient s'asseoir en face de nous et essaie de nous expliquer par signes et bruits, un pack de bières à la main, que sa femme n'aime pas qu'il boive. Le bus est plein mais c'est à nous qu'il a décidé de raconter son histoire. Super…

Nous arrivons à notre arrêt et nous dirigeons vers Beaumont Street, une rue commerçante du centre de Newcastle. Là nous allons tout droit chez Mac1, le revendeur Apple qui nous avait mis au courant de la baisse des prix des MacBook (voir récit « Quand le sort s'acharne »). Le nouveau modèle est sorti et nous allons l'acheter. Le vendeur est sympa et après avoir un peu discuté, il nous apprend que leur magasin (contrairement à Next Byte), rembourse le client de la différence si un prix baisse dans les deux semaines suivant l'achat. Ça c'est bien ! Nous repartons, notre nouveau Mac sous le bras.

Nous nous dirigeons ensuite vers un centre médical renseigné par Ruth où nous comptons faire notre rappel du vaccin pour l'hépatite A et B. Malheureusement, il n'y a plus de place avant le lendemain. La réceptionniste nous conseille de venir dès l'ouverture. C'est ce que nous ferons.

Nous rentrons en train et Brad vient nous chercher à la gare. En chemin, il nous explique qu'il a un entrainement de rugby à 20:00 et nous propose de venir le voir si ça nous intéresse.

De retour à la maison, nous commençons à préparer certaines parties du souper que nous pourrons réchauffer après. Un peu avant 20:00 nous allons tous ensemble à l'entrainement de Brad.

Il s'agit d'OZTag, une variante du rugby dans laquelle les contacts sont interdits. Chaque joueur possède deux bandes de tissu accrochées par un scratch de chaque côté des hanches. Pour « tacler » un adversaire, il faut lui arracher une des bandes. À part cela, les règles sont très semblable au rugby et à les voir courir de tous les côtés, ça a l'air très fatigant. L'entrainement dure une heure.

Nous rentrons et terminons de préparer le souper. Nous avons eu un peu de mal à trouver des plats belges sans viande ou presque, alors nous avons un peu improvisé. Au menu : stoemp aux épinards et vols au vent au tofu. Comme entrée, nous leur avons préparé des pêches au thon (et pour nous des pêches aux œufs durs). Nous aurions bien fait des frites mais il n'ont pas de friteuse.

Nos hôtes sont un peu sceptiques à la vue de l'entrée mais sont tout de suite convaincus après y avoir gouté. Ruth raffole du stoemp et se ressert à plusieurs reprises. Nous sommes contents que cela leur plaise. Le vol au vent au tofu était une première pour nous et nous sommes agréablement surpris du résultat. Miam miam !

Après le souper, nous allumons pour la première fois notre nouveau Mac. Cette fois-ci, nous le baptisons « Koala ». Brad a l'air fort intéressé par notre nouveau joujou. Nous allons ensuite tous dormir. Nous devons nous lever tôt pour être à 08:00 au centre médical.

Le lendemain, nous nous levons à 06:45. Nous avons prévu de marcher jusqu'à la gare mais Ruth propose de nous conduire directement au centre médical avant d'aller à son travail. Nous déjeunons ensemble puis nous mettons tous en route. Nous allons d'abord conduire Brad à l'école. En effet, il est instituteur primaire.

Ruth nous dépose au centre médical un quart d'heure avant l'ouverture. Il y a déjà une file devant la porte et du monde arrive encore après nous. Une fois à l'intérieur, nous ne devons pas patienter longtemps. Nous recevons chacun une injection. Vient ensuite la partie désagréable : le passage à la caisse. AU$60 (environ €36) par personne pour le vaccin et AU$50 (environ €30) par personne pour la « consultation » qui n'aura duré en tout pas plus de cinq minutes pour nous deux. Gloups !

Il y a une connexion Wi-Fi (sans fil) à internet gratuite dans Beaumont Street. Pour l'essayer, nous allons boire un café dans un Gloria Jean's Coffees qui se trouve dans la rue en question. Gloria Jean's Coffees est une chaine de cafés vendant toutes sortes de bons cafés et des pâtisseries. Le café est très bon, par contre pas de chance, impossible de capter la connexion à l'intérieur.

Nous allons donc ensuite nous installer sur un banc dans la rue. Ça fonctionne ! Quelle drôle de sensation de pouvoir aller sur internet en pleine rue avec un ordinateur qui n'est connecté par aucun câble. En tout cas, c'est chouette d'avoir une connexion gratuite car en Australie les cafés internet sont chers.

Puis nous partons nous balader du côté de Darby Street, une autre rue commerçante, où nous dinons. Après cela, nous allons nous renseigner sur les trains pour Brisbane, notre prochaine destination, à la gare de Newcastle.

Nous prenons ensuite le train et rentrons à pied de la gare. Le quartier dans lequel habitent Brad et Ruth est un quartier résidentiel. Il n'y a que des maisons alignées derrière des bordures de gazon toutes propres. Il fait vraiment très calme et le soleil brille toujours.

Le soir, nous allons souper avec Brad et Ruth dans un restaurant de Beaumont Street. Avant de rentrer, nous allons louer un film appelé « Thank you for smoking » que nous regardons ensemble sur leur grand écran.

Après le film, nous achetons des billets de train sur le web pour le lendemain. Ruth nous a conseillé d'aller d'abord à Byron Bay, qui se trouve sur la route vers Brisbane. Nous suivons son conseil.

Le lendemain, nous nous levons en même temps qu'eux pour déjeuner une dernière fois tous ensemble. Durant la journée, nous préparons nos sacs et rangeons la chambre, puis profitons de leur connexion à internet pour travailler à notre site web.

Brad et Ruth proposent de nous conduire à la gare d'où part notre train à 18:43. Avant cela, nous regardons ensemble un épisode de « Desperate Housewives », une série qu'ils suivent apparemment régulièrement. Même si cela passe aussi en Belgique, c'est la première fois que nous la regardons.

Sur le chemin de la gare, nous passons chez un traiteur chinois pour acheter de quoi souper dans le train. Le trajet est de nuit. Nous arriverons vers 05:30 à Byron Bay.

Ils nous déposent ensuite à la gare où nous nous disons au revoir avec un petit pincement au cœur. Ils nous proposent de revenir les voir si nous avons du temps avant de quitter l'Australie. En tout les cas, ils sont les bienvenus en Belgique après notre retour.

Nous avons beaucoup aimé passer ces quelques jours avec eux. Il nous ont vraiment donné une très bonne image du peuple australien. Il sera désormais impossible pour nous de penser à l'Australie sans penser à eux. Brad et Ruth, c'est la gentillesse à l'état pur.


Instituteur

Il est instituteur...!
Pensez-vous que je pourrais envisager de faire mon stage de 3ème (2008-2009) dans sa classe?

Steph.