Photo aléatoire

IMG_9612.JPG

Commentaires récents

Suivi

Nous sommes rentrés depuis 4260 jours.

Notre dernier accès à ce site web date d'il y a 13 semaines 6 jours.

Koh Tao

2007-05-01 – 2007-05-07
Nous voilà sur une petite ile paradisiaque dans le golfe de Thaïlande. Nous prenons un cours particulier de plongée pour découvrir le fabuleux monde sous-marin de l'« ile de la plongée ». C'est ça aussi, un tour du monde ;).

Durant les premiers jours, il ne fait pas très beau. Il pleut, parfois violemment. Même quand il ne pleut pas, de gros nuages gris nous cachent toujours le soleil. Ce n'est pas tout à fait ça que nous avions espéré de notre ile paradisiaque…

Nous avons une chouette petite terrasse couverte devant notre bungalow. Même quand il fait mauvais, nous y restons et lisons, grignotons, buvons, jouons à puissance 4,… Bref, nous nous relaxons devant la belle vue. Quand la pluie cesse, nous nous baladons de temps en temps le long de la plage.

La pluie ne nous empêche pas de profiter de la mer. Un matin, nous louons masques, tubas et palmes et allons faire du « snorkeling » en face de notre bungalow. Nous ne devons pas aller loin pour déjà voir plein de poissons, des coraux et des gros oursins. Nous avons même la chance d'avoir un petit rayon de soleil pour faire ressortir les couleurs.

Nous profitons du restaurant du Sairee Cottage, où nous logeons, qui se trouve à deux pas de notre bungalow. Il nous offre également une superbe vue sur la plage et nous adorons y déguster de délicieux coconut shakes, allongés sur des coussins autour de ses tables basses.

Il pleut parfois tellement fort que les petites rues se retrouvent inondées de plusieurs centimètres d'eau. Heureusement, il ne fait jamais froid, c'est déjà ça. Nous espérons que le beau temps reviendra avant que nous ne repartions.

Un jour, Hugues repense aux évènements du trajet (voir l'article « En route vers Koh Tao »). Il décide de jeter un coup d'œil à son portefeuille qui se trouve dans une cachette dans son grand sac. C'est n'est pas son portefeuille qu'il trouve, mais un autre, très laid, en imitation de peau de crocodile ! Par contre, il contient tout ce que contenait l'autre ! Enfin, pas tout à fait. Il manque le billet du Laos, la pièce de Thaïlande et un billet d'un dollar : des montants complètement ridicules, mais retrouver un billet du Laos sera difficile. Le plus embêtant, c'est la disparition du portefeuille lui-même, qui avait de la valeur. Ainsi, ils nous ont quand même eus ! Pfff…

Il y a plein de chiens sur la plage. Ils sont en liberté mais chaque complexe s'occupe de quelques uns d'entre eux. Ils ont la belle vie. Nous les voyons souvent courir dans l'eau. Ils ont l'air de bien s'amuser. Un soir, l'un d'eux vient se coucher près de nous sur notre terrasse. Pour ne pas nous brusquer, il s'installe d'abord sur une marche du petit escalier. Voyant que nous le laissons faire, un peu plus tard il grimpe sur la terrasse et s'y couche. Nous avons un « invité ».

Un matin, le soleil est enfin là. En espérant que le beau temps persiste, nous allons réserver un cours de plongée pour le lendemain. Puis nous allons faire trempette dans la mer. Le soleil tape fort. Près de la plage, où il n'y a presque pas de profondeur, l'eau est quasiment aussi chaude qu'un bain dans lequel on a du mal à entrer. Nous sommes contents d'enfin pouvoir profiter de cette magnifique plage. Les chiens ont l'air du même avis que nous et s'en donnent à cœur joie en courant dans tous les sens.

L'après-midi, nous partons faire une balade. Nous grimpons en haut de la colline au centre de l'ile, d'où nous pouvons apercevoir les deux côtés. Le chemin n'est pas très clair et à un moment nous nous demandons même si nous ne sommes pas perdus. Nous espérons retrouver le chemin avant que la nuit ne tombe car dans cette végétation, sans lampe de poche,…

Nous arrivons finalement en haut. Nous avons chaud et sommes crevés. Le chemin qui redescend est beaucoup plus clair. Nous arrivons au « Moonlight restaurant & bar », un endroit conseillé pour admirer le coucher du soleil. Nous arrivons sur la terrasse qui surplombe toute la baie. Quel spectacle ! Par contre, il n'y a personne. Nous appelons en espérant trouver un serveur, mais en vain.

Après une vingtaine de minutes, alors que nous admirons toujours la superbe vue, un homme arrive enfin. Nous commandons chacun un coconut shake. L'homme disparait pendant quelques instants. Il revient un peu plus tard, une noix de coco à la main. Nous entendons ensuite un bruit de scie dans la cuisine et après quelques minutes, nos boissons sont prêtes. Si ça ce n'est pas frais !

Nos coconut shakes sont délicieux. L'homme vient discuter avec nous. Il est originaire du Myanmar (Birmanie). Nous parlons de la pluie et du beau temps. Il nous explique qu'il n'a jamais vu un si mauvais temps en cette période de l'année ici. Il y a vraiment un problème de climat sur cette planète cette année.

Le lendemain matin, nous allons à notre rendez-vous à l'école de plongée. Notre instructeur est Québecois et s'appelle Jean-Philippe. Il est souriant et très sympa. Nous ne sommes que deux à avoir demandé un cours en français et avons donc la chance d'avoir un cours particulier. La matinée est consacrée à un cours théorique pendant lequel il nous explique tout ce dont nous aurons besoin : comment fonctionne le matériel, les choses à faire et à ne pas faire, comment communiquer sous l'eau, etc.

L'après-midi, nous montons avec d'autres groupes dans un bateau qui nous amène au lieu de plongée. L'équipement de plongée est très lourd, mais une fois dans l'eau, nous n'en sentons plus le poids. Nous nageons d'abord vers un endroit où nous avons pied où nous faisons des exercices sous l'eau. Quand nous nous sentons bien à l'aise (ou presque), nous partons à la découverte des fonds marins.

C'est vraiment magnifique ! Nous sommes entourés par des poissons multicolores. Il y a toutes sortes de plantes aquatiques et des coraux autour desquels fourmille la vie sous-marine. C'est incroyable de voir tout ce qu'il y a sous l'eau. Difficile d'imaginer cela depuis la surface.

Notre instructeur nous a bien appris le maniement de notre matériel. Nous le suivons, mais nous occupons nous-mêmes de tout. Nous réglons notre niveau de flottaison en gonflant ou dégonflant notre gilet, nous vérifions la quantité d'air qu'il reste dans notre bouteille, etc. Nous sommes comme des poissons dans l'eau.

Après environ une heure sous l'eau qui nous a semblée très courte, nous devons déjà retourner au bateau. Nous sommes émerveillés par ce que nous venons de vivre. C'était vraiment génial, nous avons adoré ! En attendant de rentrer avec le bateau, nous retournons dans l'eau, mais cette fois-ci juste avec des palmes, un masque et un tuba, et admirons encore une fois les fonds marins, mais de plus haut.

Le ciel se couvre et il commence à pleuvoir au moment où nous rentrons. Nous avons eu de la chance avec le temps ! De retour à l'école de plongée, nous recevons chacun un « diplôme », prouvant que nous avons bien participé à une initiation à la plongée.

Le lendemain, nous quittons Koh Tao pour retourner à Bangkok. Ce séjour nous a beaucoup plu, malgré qu'il ait beaucoup plu. Nous nous sommes sentis un peu à l'écart du monde et avons eu la chance de loger dans un bungalow sur la plage qui nous offrait une magnifique vue devant laquelle il était très agréable de se réveiller.


LE TEMPS DES MAILLOTS EST ARRIVÉ ... !!!

VIVE LE TOUR DE FRANCE ... !!!
"MAILLOT À POIL" pour le meilleur grimpeur:) .... !!!


Après ...

la pluie le beau temps. C'est beau le monde marin hé! Vous êtes vraiment des veinards.
Je crois que je deviens un peu jalouse, enfin un tout petit peu seulement.
Profitez bien - at so long!